Chômage des jeunes Camerounais et quelques raisons

Quel est ce chômage que vivent les jeunes Camerounais au point d’embrasser des sectes sans se rendre compte? Les jeunes aujourd’hui ont fini l’école, ils ont les “GROS DIPLÔMES” dans les tiroirs a la maison et chaque, ils pleurent la galère, déposent des demande d’emploi sans suite favorable, cherchent des stages et bien d’autres. Ils y a cette catégorie de jeunes que j’appel “vrai diplômes” qui n’attendent qu’un cour de téléphone pour pouvoir intégrer une structure car le père ou sa mère a déjà tout planifier pour eux.

Voici ou ils ont fait fort. Lorsqu’on parle de l’entrepreneuriat jeune ou d’opportunités pour la jeunesse, c’est même jeunes sont les premiers a ce rendre dans des conférences, séminaires, forum international pour écouter les grands discours et quand ils comprennent qu’il faut rédiger un projet, déposer et attendre le financement si possible, ils se découragent pour plusieurs raisons: Le manque de volonté, Le manque de compétence, La paresse caractérisé de certains qui veulent toujours tout attendre des parents ou des relations. en réalité sont ils prêt a sortir de ce fameux chômage dont ils chantent chaque jours?

Pour ma part, je ne suis pas convaincu qu’ils prendront conscience aussi facilement. mais observations sont très simples. En vérité, les jeunes aujourd’hui aiment la facilité. ils veulent l’argent mais ne sont pas prêt a travailler et ceux qui ont la possibilité d’en trouver un, ne sont pas a 35% compétent a assumer le poste. C’est pourquoi vous verrez que plusieurs abandonnent en moins de 3 mois. Voici la raison la plus efficace : Par téléphone le jeune dira” S’il vous plait monsieur je suis gravement malade et présentement je suis au village pour le traitement et je ne sais quand est-ce que je vais rentrer”(il vous a déjà annoncé sa démission alors ne posez pas de question souhaitez le plutôt bonne guérison). Une autre chose qui est a la une aussi c’est le business; ces opportunités d’affaires qui leurs font rêver et de ce voir gagner des millions de Francs CFA au lendemain. Je parle de marketing de réseau. je ne suis pas entrain de dire que le marketing de réseau n’est pas bien. mais ici je tire l’attention des jeunes qui ont choisi d’être appelé chômeurs de bien étudier les conditions et l’existence des entreprises de marketing de réseaux avec de se lancer de peur de tomber sur des pyramides de Ponzi. pire encore de tomber sur des groupes qui se disent crédibles, au point de diffuser leurs actions dans les chaines de télévision nationale sans avoir une existence juridique.

 

 

You may also like

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *